L’aménagement d’un bassin de jardin est une excellente idée pour apporter une touche d’esthétique et de relaxation à votre espace extérieur. Il permet d’attirer la faune locale, d’intégrer des plantes aquatiques et de jouer avec les reflets de l’eau. Lorsqu’il est bien conçu, un bassin apporte calme et sérénité à votre espace vert. Aujourd’hui, nous allons vous fournir des conseils pour créer le bassin de jardin idéal.

Choisir l’emplacement du bassin de jardin

Tout d’abord, assurez-vous de choisir le bon emplacement pour votre bassin de jardin. Les critères primordiaux pour le choix de l’emplacement sont les suivants : exposition, la possibilité de se protéger des vents forts, l’accès à l’eau et la proximité de sources électriques.

Exposition et luminosité

Un bassin a besoin de lumière pour que les plantes aquatiques puissent réaliser la photosynthèse et grandir correctement. Idéalement, il faut prévoir entre 4 à 6 heures d’ensoleillement par jour pour un équilibre naturel entre les végétaux et les animaux qui peupleront le bassin. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas que la zone soit trop ensoleillée, car cela favorise le développement excessif des algues. N’hésitez donc pas à utiliser des arbres ou des structures pour offrir de l’ombre au bassin.

Protection contre les vents forts et prédateurs

Il est recommandé d’installer le bassin à un endroit protégé des vents forts, qui peuvent refroidir sa température ou provoquer une perte d’eau par évaporation importante. D’une part, un emplacement près d’un mur ou d’une haie peut aider à dissuader les prédateurs tels que les hérons, qui aiment se repaître de poissons dans les bassins de jardin.

Préparation du sol et installation du bassin

Réaliser la fouille et stabiliser le sol

Après le choix de l’emplacement idéal pour votre bassin de jardin, il est temps de préparer le sol. Démarrer par creuser une fosse quelques centimètres plus profonde que la profondeur souhaitée du bassin. Assurez-vous également que le fond soit parfaitement plat et stable. Si le sol présente des irrégularités, n’hésitez pas à utiliser du sable ou de la terre compactée pour bien stabiliser la surface.

Sélectionner le type de bassin

Il existe plusieurs types de bassins de jardin : la bâche souple, en béton ou encore en coque préformée. Chacune de ces options a ses avantages et inconvénients, notamment en termes de durabilité, facilité d’entretien et résistance aux intempéries. Par exemple, un bassin souple en bâche EPDM offre une grande durabilité et résistance aux UV, tandis qu’un bassin de jardin en béton nécessite un entretien plus minutieux pour prévenir fissures et infiltrations.

Sélection des plantes aquatiques et poissons

Les plantes aquatiques jouent un rôle essentiel dans le biotope du bassin de jardin. Elles permettent de fournir oxygène, nourriture et habitat à la faune aquatique et contribuent également à l’équilibre écologique de l’eau par leur action purificatrice et oxygénante. Veillez à bien choisir les végétaux qui composeront votre bassin pour se créer un jardin zen.

Plantes de berges et de zone humide

Ces plantes aiment avoir les pieds dans l’eau, mais n’apprécient pas forcément d’être immergées. Elles incluent des variétés comme les iris d’eau, les héléborines ou les joncs. Ces végétaux offrent un habitat idéal pour les insectes bénéfiques tels que libellules et coccinelles et participent au maintien de l’écosystème naturel du bassin de jardin.

Plantes flottantes et immergées

Les plantes flottantes telles que les lentilles d’eau sont très utiles pour limiter la prolifération des algues dans le bassin. Elles agissent également comme support pour les animaux vivant dans l’eau. Quant aux plantes immergées, elles constituent un excellent moyen d’oxygénation naturelle du bassin, tout en créant un refuge pour les poissons et les invertébrés aquatiques.

Introduire des poissons dans le bassin

Lorsque votre bassin est garni de plantes, il est temps d’introduire quelques poissons. Les poissons rouges sont souvent privilégiés, car ils sont faciles à entretenir et cohabitent bien avec d’autres espèces. Prenez garde toutefois à ne pas surcharger la capacité d’accueil du bassin et prévoir un espace suffisant pour que les poissons puissent nager librement et se reproduire.

Entretien du bassin de jardin

Pour maintenir l’équilibre naturel et la propreté de l’eau dans le bassin de jardin, il est indispensable d’effectuer régulièrement certaines tâches d’entretien. Parmi celles-ci, on retrouve la vérification du niveau d’eau, ainsi que le retrait des débris organiques et végétaux qui pourraient encombrer le bassin.

Surveiller le niveau d’eau et la qualité de l’eau

Le suivi du niveau d’eau est essentiel pour éviter une trop grande évaporation et garantir une bonne oxygénation pour les animaux aquatiques présents. Il est également nécessaire de surveiller la qualité de l’eau et de réaliser des analyses si nécessaire pour détecter des problèmes éventuels comme la présence de polluants ou une perte de l’équilibre biologique.

Contrôler la prolifération des algues

La présence de quelques algues dans le bassin de jardin est naturelle, mais une prolifération excessive peut être néfaste pour les plantes et les animaux qui y vivent. Pour limiter leur développement, il est recommandé d’équilibrer la quantité de plantes aquatiques et de poissons, d’éviter une exposition trop ensoleillée et de retirer régulièrement les amas d’algues formés.

Réduire les déchets organiques

Pour prévenir la formation de boues et la dégradation de la qualité de l’eau, veillez à retirer en continu les feuilles mortes et autres débris végétaux qui tombent dans le bassin. Un filet tendu au-dessus du bassin ou une épuisette peuvent vous aider à accomplir cette tâche facilement.